Témoignage de Victoria de Strasbourg : un cas typique d’une infestation mal évaluée et … mal traitée !

Témoignage de Victoria de Strasbourg : un cas typique d’une infestation mal évaluée et … mal traitée !

Victoria* est propriétaire de son appartement au centre ville de Strasbourg. Elle vit ici avec ses enfants depuis des années.
Appartement classique et bien entretenu, une hygiène irréprochable…rien ne laisse à penser que Victoria et ses enfants sont les proies nocturnes des punaises de lit !
Et pourtant, depuis 1 mois, c’est la panique : les punaises de lit se sont bel et bien installées dans cet appartement de 65m² et il est impossible de savoir d’où provient le spécimen n°1  :  c’est à dire celui (ou plutôt celle) qui a pondu ses œufs ici et a engendré l’infestation.

“Je ne comprends pas pourquoi nous avons attrapé des punaises de lit ! Nous n’avons pas voyagé ces derniers mois et nous n’avons même pas dormi dans un hôtel !” déclare Victoria*, désespérée.

Il est important et primordial de rappeler à toutes les victimes de punaises qu’il n’y a AUCUNE règle concernant les infestations de punaises :  TOUT LE MONDE peut être concerné par ce problème d’un jour à l’autre ! Car malheureusement, les punaises peuvent se loger quasiment partout : cinéma, théâtre, hôtels, tramway, bus, foyers … la liste est longue et les infestations sont de plus en plus nombreuses, surtout dans les grandes villes comme Strasbourg, Paris, Marseille, Bordeaux, Lyon …

punaises de lit témoignage strasbourg

Victoria a découvert son problème d’infestation il y a 4 semaines : elle est tombée nez à nez avec un spécimen de punaise de lit adulte en faisant le ménage dans son appartement.

“Je l’ai attrapé et aussitôt écrasé et j’ai découvert avec horreur que c’était plein de sang ! J’ai fait quelques recherches sur internet et j’ai très vite compris de quoi il s’agissait et que nous avions un sérieux problème ! Jamais je n’aurais imaginé toutes les conséquences d’un si petit insecte”

Victoria* a fait appel à une société de traitement dans l’urgence, un spécialiste trouvé à la hâte “sur internet” comme elle le raconte elle-même.
Suite à une inspection visuelle, le spécialiste a découvert un nid de punaises sous une chaise en bois ; le professionnel a traité une pièce uniquement, celle qu’il a estimée être infestée, mais il n’a pas traité les autres pièces, un choix discutable dans un petit appartement comme celui-ci.

“J’ai payé un forfait pour que cette entreprise vienne, ils ont découvert une sorte de petit nid” raconte Victoria*.
Mais dès le lendemain, elle va faire une autre découverte...”J’ai découvert moi-même un autre nid de punaises de lit ! Je ne comprends pas pourquoi le professionnel ne l’a pas trouvé la veille… maintenant j’ai très peur que l’infestation soit plus sérieuse que prévue” . Victoria commence à réaliser l’ampleur du problème et se retrouve engagée malgré elle dans une prestation de traitements en 3 étapes, alors qu’elle se rend bien compte que le diagnostic de l’infestation est sans doute faussé…

C’est en parlant de son problème autour d’elle, qu’elle découvre l’existence de notre société spécialisée en détection canine de punaise de lit.

“C’est en consultant le site internet d’ATN que j’ai compris que l’ humain ne peut pas réellement détecter les punaises de lit à l’œil nu. Au final, il n’y avait que le chien renifleur qui pouvait me rassurer et me prouver que le traitement de la première entreprise avait bien fonctionné et que les punaises étaient vraiment toutes mortes ! ” explique Victoria.

détection punaises chien renifleur

C’est donc 4 semaines après les traitements chimiques que nous sommes intervenus chez Victoria* pour réaliser ce que l’on nomme un contrôle après traitement : il s’agit de réaliser une détection canine pour déterminer s’il reste des spécimens de punaises de lit dans un logement qui a déjà été traité.

Avec son maître Jonathan, Suzy est missionnée pour ce travail et le verdict est sans appel.

Le premier diagnostic réalisé par l’œil humain était incomplet : toutes les chambres de l’appartement ainsi que le salon sont infestés. Ce n’est donc pas 1 pièce mais bien 3 pièces qui sont touchées par cette infestation de punaises de lit.

“Malheureusement, c’est typique. il y a eu un vrai problème de diagnostic initial : l’infestation a été mal évaluée et le traitement n’a donc pas été adapté au problème.” explique Jonathan, spécialiste en punaises de lit chez ATN. “En 4 semaines, les punaises se sont donc soit déplacées dans les autres pièces pour continuer à trouver de quoi se nourrir, soient elle étaient déjà installées dans les autres pièces depuis le début et elles ont continué à se multiplier tranquillement ” 

“Je voulais me débarrasser des punaises le plus vite possible, et j’ai finalement dépensé mon argent dans de mauvaises conditions avec les premiers professionnels ! ” constate Victoria* dépitée et abasourdie par le nombre de fois où le chien renifleur a signalé la présence des punaises de lit dans les plinthes ou dans les petits recoins des pièces et même près des lits des enfants.

“Même si le diagnostic d’ATN est difficile à accepter pour moi psychologiquement, j’ai vu comment Susy ( le chien renifleur ) renifle le moindre recoin et c’est clair qu’elle a pu trouver toutes les traces de punaises de lit chez moi. ATN va me donner un diagnostic écrit complet et m’accompagner pour faire réaliser un second traitement vraiment efficace. Cette fois-ci, je choisirai un professionnel qui applique la garantie de résultat ! ” annonce Victoria*, qui accuse le coup mais qui réalise aussi qu’à présent elle peut avoir confiance en une stratégie de traitement vraiment efficace.

* Le prénom a volontairement été modifié pour préserver l’anonymat de la personne.

Découvrez notre activité de détection canine de punaises de lit :
( 1 minutes 30 )

DEMANDER UN DEVIS

> DÉCOUVRIR NOTRE CHAÎNE YOUTUBE